Nous Contacter

CIDFF de l’Ardèche
Pôle de services d’Aubenas Les Oliviers
30, av. de Zelzate
07200 AUBENAS

04 75 93 31 70

cidff07@cidff07.fr

 

ACCUEIL Physique

Lundi de 13h30 à 17h30
Du mardi au jeudi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30
Vendredi de 8h30 à 12h30

ACCUEIL Standard téléphonique –

Au 04.75.93.3170

Le lundi de 13h30 à 17h

Du mardi au jeudi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h

Le vendredi 9h à 12h30

JURIDIQUE -

Permanences Téléphoniques –pour poser en direct vos questions

Au 04 75 89 85 16

Mercredi de 13h30 à 15h30

Vendredi de 9h00 à 10h30

Au 04 75 67 62 39

Mardi de 13h30 à 17h00

Jeudi de 15h30 à 17h00




Infos Pratiques

Votre CIDFF


Contactez-nous


Suivez-nous :



Espaces de rencontre


Ces espaces de rencontre sont des lieux d'exercices du droit de visites parents/enfants.

Tout public demandeur d'un droit de visite en lieu neutre (enfants, parents, autres membres de la famille...).

Les objectifs sont de maintenir la relation, la prise ou la reprise de contact entre l'enfant et le parents avec lequel il ne vit pas, qui le plus souvent est le père.

Aubenas : "Le Ricochet" maison de quartier Pont d'Aubenas.

Annonay : "La Courte Echelle" l’école des Perrières.



Description de l'action Réseau d'Ecoute d'Appuie et d'Accompagnement des Parents (REAAP)

 

Café des parents

Permettre à/aux enfant-s de rétablir un lien avec ses 2 parents sans être l’enjeu de leurs conflits et ce, par une prise de conscience, notamment par le parent "hébergeant".

Dans le cadre de séparation conflictuelle, bien souvent, les parents réagissent en prenant l’enfant comme enjeu de leur conflit : absence d’accord sur la garde partagée, non présentation de l’enfant...
La Loi a mis en place la "coparentalité", c'est-à-dire l'exercice conjoint de l'autorité parentale quel que soit le statut des parents, mariés ou non.

Cela veut dire "en théorie", que chaque parent a le droit et l'obligation de maintenir des relations personnelles avec ses enfants, respecter et faire respecter les liens de ceux-ci avec son autre parent.
Les situations les plus conflictuelles donnent lieu à un jugement du Juge des Affaires Familiales de mise en place d’un droit de visite en Espace de rencontre.

Cette action doit permettre aux parents hébergeants de prendre connaissance du fonctionnement de l'espace de rencontre, de faire connaissance avec les accueillants et d'entendre que chaque enfant a le droit d'être en lien avec ses deux parents.
Les échanges entre parents ayant les mêmes problématiques ont également pour but de favoriser cette prise de conscience et particulièrement d'assimiler que pris dans leur problématique conjugale, l'enfant en fait les frais.

Ces rencontres seraient un premier pallier pour l’acceptation du parent "hébergeant" à ce que son-ses enfant-s soit-ent en droit de créer une relation avec l’autre parent.